Les étapes d’un chantier de rénovation

  • 20 novembre 2020
Les étapes d’un chantier de rénovation
La rénovation de sa maison est un moment important qui ne doit pas être pris à la légère. Il s’agit de travaux de grande ampleur dont l’objectif le plus fréquent est d’améliorer l’isolation thermique du logement. Pour être efficace, un chantier de rénovation doit suivre des étapes précises avant, pendant et après la rénovation. Tout d’abord, il faut savoir qu’il y a différents types de travaux de rénovation : les petits travaux de rénovation, la rénovation d’une pièce (cuisine, salle de bain, etc) et la rénovation complète de la maison. Comme vous le supposez, les étapes sont différentes en fonction de l’ampleur des travaux. Dans cet article, nous allons nous intéresser aux travaux de rénovation d’une maison qui sont de l’ordre du gros-oeuvre.

Les étapes de la rénovation d’une maison

Avant les travaux

Le plus souvent, la rénovation de sa maison se prépare plusieurs mois en amont. En effet, il faut commencer par définir la liste des travaux à entreprendre et des pièces à rénover, puis contacter les différents artisans afin de déterminer le budget des travaux. Afin d’optimiser le coût de vos travaux, il est conseillé de comparer les devis de plusieurs artisans. Certains peuvent être jusqu’à deux fois plus chers que d’autres. Ensuite, il faut faire le point sur les contraintes techniques et administratives liées aux travaux. Une fois que tout est fixé, vous pouvez entamer les travaux. Pour éviter les mauvaises surprises soyez attentif au contenu des contrats que vous avez passés avec les artisans et assurez-vous qu’une date de livraison du projet vous a bien été communiquée.

Durant les travaux

La première étape des travaux concerne le gros-oeuvre (si nécessaire) c’est-à-dire les fondations, la charpente, la toiture, la façade, les menuiseries, etc. Une fois que le gros-oeuvre est achevé, vous pouvez passer au second-oeuvre qui concerne la peinture, l’installation électrique, le raccordement aux canalisations, l’isolation, la pose de revêtement sur les murs et aux sols, etc. Grâce à cette étape, la maison devient habitable.

L’alimentation du logement en électricité

Après avoir terminé les travaux de rénovation, il est temps d’alimenter votre logement en électricité. Si vous avez déjà procédé au raccordement de votre domicile, il ne vous reste plus qu’à choisir un fournisseur d’électricité.

Le déménagement de votre contrat EDF

Si la rénovation se fait dans le cadre de votre déménagement, vous devez résilier le contrat d’électricité de votre ancien logement et souscrire à un nouveau, même si vous ne changez pas de fournisseur. En effet, chaque contrat correspond à un seul et unique compteur électrique. De ce fait, la résiliation est obligatoire lors d’un déménagement. Si vous êtes client du fournisseur historique, le déménagement de votre contrat avec EDF peut se faire directement en ligne, dans le cas où vous conservez le même fournisseur. Pour cela, il suffit de les informer de votre changement de domicile et de leur indiquer votre nouvelle adresse. Vous devrez alors remplir un formulaire de déménagement, puis souscrire un nouveau contrat. Vous pouvez également effectuer cette démarche par téléphone en contactant le service client du fournisseur. Si vous voulez en savoir davantage, vous pouvez suivre ce lien.

L’ouverture de votre compteur EDF en ligne

La souscription chez un fournisseur d’énergie s’accompagne obligatoirement d’une ouverture de compteur. Que vous soyez chez EDF, Engie, Eni ou encore Total Direct Energie, l’ouverture de compteur se fait par l’intermédiaire du gestionnaire du réseau électrique, Enedis. Vous pouvez réaliser votre ouverture compteur EDF en ligne, en vous rendant sur votre espace client. Le fournisseur va alors contacter Enedis pour lui indiquer d’ouvrir votre compteur. Le tarif de la mise en service du compteur d’électricité dépend des délais. Plus vous êtes dans l’urgence, plus la mise en service est chère. C’est pour cela qu’il est recommandé d’entamer ce type de démarche une dizaine de jours en avance. Voici un tableau qui vous aidera à mieux comprendre les tarifs de la mise en service du compteur.
Type de mise en service Délais Prix en € TTC
Mise en service initiale standard 10 jours ouvrés 50,1
Mise en service initiale express 5 jours ouvrés 88,04
Mise en service standard 5 jours ouvrés 18,46
Mise en service express - énergie coupée 2 jours ouvrés 56,4
Mise en service d’urgence - énergie coupée Compteur mécanique le jour même 149,68
Mise en service d'urgence - énergie coupée Compteur Linky le jour même 70,96

Les diagnostics à réaliser en amont de la location

Lorsque l’on souhaite mettre en location le logement que l’on vient de rénover, il ne faut pas oublier de faire réaliser les diagnostics immobiliers qui sont obligatoires lors de la location ou de l’achat d’un logement. Les diagnostics immobiliers ont pour but d’informer l’acquéreur ou le locataire de certains aspects du logement. Parmi les diagnostics obligatoires, on peut citer :
  • le diagnostic de performance énergétique
  • le diagnostic amiante
  • le diagnostic plomb
  • le diagnostic gaz et électricité
  • le diagnostic des risques naturels et technologiques
Ces diagnostics doivent être faits par des diagnostiqueurs professionnels. Après avoir réalisé les différents tests, le diagnostiqueur va vous remettre le dossier de diagnostic technique (DDT). Si vous voulez en apprendre davantage, vous pouvez suivre ce lien.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide