Béton désactivé et béton lavé : c’est quoi la différence ?

  • 16 octobre 2020
Béton désactivé et béton lavé : c’est quoi la différence ?
Le béton désactivé et le béton lavé sont tous les deux des bétons décoratifs que l’on utilise pour l’aménagement extérieur. À première vue, ils se ressemblent beaucoup grâce à leur apparence à granulats. C’est pour cette raison que beaucoup de gens ne font pas la différence entre les deux. Nous allons justement vous dévoiler ce qui différencie le béton désactivé du béton lavé.

Qu’est ce qui différence le béton désactivé du béton lavé ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, les deux s’apparentent grandement sur le plan visuel. Les deux techniques ont également le même objectif. Notamment, en utilisant du béton désactivé ou du béton lavé, vous mettez en valeur les gravillons du béton. Ce n’est pas tout, la composition de ces deux types de béton est très semblable. Les deux formules sont effectivement enrichies en gravillons. En outre, leur mise en œuvre reste le même que celle du béton classique. Il faut couler du béton, tirer et mettre niveau à la règle avant de réaliser les finitions (talochage et lissage). Mais quelle est donc la différence entre le béton désactivé et le béton lavé, diriez-vous ? Elle réside au niveau de l’opération de lavage de la surface. Cette tâche consiste à mettre en évidence les graviers en éliminant la couche superficielle de mortier de la surface du béton désactivé ou du béton lavé.

Le lavage du béton désactivé

Pour le cas de béton désactivé, il faut retarder le lavage. En général, il faut attendre environ 24 heures y procéder. En cela, il faut pulvériser un produit désactivant à la surface du béton frais, d’où son appellation de béton désactivé. Ce processus sert à retarder la prise du béton sur quelques millimètres de profondeur. Lorsque le béton est assez dur dans sa masse (le lendemain), on peut laver la surface du béton au nettoyeur haute pression. Cela permet d’ôter la fine couche de mortier qui enveloppe les gravillons de surface. À titre de rappel, la prise de cette fine couche de mortier a été retardée.

La mise en œuvre du béton lavé

Pour la pose du béton lavé, il faut dégager les gravillons en enlevant le mortier fin encore frais Pour ce faire, il faut procéder à un jet d’eau à faible pression mais à haut débit. On peut aussi utiliser une brosse ou un balai souple pour parfaire le lavage. D’ailleurs, ce dernier se fait dans l’immédiat sur la surface du béton frais. Ainsi, il suffit de quelques heures, voire de quelques minutes pour terminer le lavage de ce type de béton. Tout dépend des conditions climatiques mais d’une manière générale, le processus se fait très rapidement.

Que choisir en béton désactivé et béton lavé ?

La mise en œuvre du béton lavé demande une grande habilité de la part du maçon. Il faut laver la surface de béton encore frais sans attendre. L’artisan doit être en mesure de connaître le bon moment de réaliser du lavage tout en adaptant la profondeur de celui-ci. De son côté, le béton désactivé est plus facile à poser même si cela demande plus de temps.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide