Combien coute un nouveau toit ?

  • 16 octobre 2019
Combien coute un nouveau toit ?
Contacter un bon couvreur est la première étape logique quand vous savez qu’il est temps pour une nouvelle installation de toiture. Parfois, les signes de dommages sont assez évidents. Il y a une fuite sur le toit, que les bardeaux manquants sont visibles ou qu’une partie du toit est endommagée par le vent. D’autres fois, vous pouvez voir des plafonds et des murs décolorés ou des solins cassés. Certaines fissures ou fuites peuvent passer inaperçues pendant un certain temps, ce qui entraîne de graves problèmes plus tard. Un toit de bardeaux d’asphalte dure en moyenne de 12 à 15 ans, et si vous avez survécu au vôtre, ce n’est qu’une question de temps avant que vous ayez besoin de le remplacer.

Coûts d’installation du toit

Seule une poignée de projets d’amélioration de l’habitat sont aussi cruciaux que l’installation d’un nouveau toit. Un projet d’une telle importance nécessite également un budget important. Des facteurs comme les matériaux utilisés, le coût de la main-d’œuvre et la superficie du toit sont des éléments importants qui contribuent au coût de remplacement global. De plus, pour un remplacement de toit, vous devez ajouter le coût du démontage de l’ancien toit. Le coût moyen national pour l’installation d’une toiture est d’environ 5 300 €. La plupart des propriétaires investissent entre 4 400 € et 7 000 € en France. Et ces chiffres varient pour les bardeaux d’asphalte, les tuiles ou les toitures métalliques. Pour en savoir plus sur le tarif relatif à l’installation d’une nouvelle toiture, le mieux est de se rendre auprès d’un professionnel à l’exemple de ce couvreur dans la Drome.

Facteurs influant sur les coûts de couverture

Dimension du toit et pente

La superficie de la toiture ou la superficie en pieds carrés est l’un des facteurs qui influent le plus sur les coûts. Divisez cette surface par 100 et vous obtenez le carré de couverture, l’unité dans laquelle vous trouvez les matériaux de couverture. La taille de la maison n’est pas la même que celle du toit. Vous devez déterminer si votre toit est un toit plat, plat ou incliné. Certaines maisons ont une pente de toit peu profonde, tandis que d’autres s’élèvent beaucoup plus haut. L’élévation de la pente fait une différence dans le coût total de l’installation, car plus le toit est raide, plus la surface est importante.

Type de toit et détails supplémentaires

Il existe différents types de toits, comme les toits à deux versants, les toits en croupe, les toits mansardés et d’autres qui coûtent plus cher qu’un toit plat et simple. Les maisons coloniales ou victoriennes ont des toits beaucoup plus raides, ce qui augmente les coûts d’installation. L’installation de cheminées, de gouttières ou de puits de lumière n’entraîne pas seulement des coûts en matériaux, mais aussi des frais de main-d’œuvre.

Coût des matériaux de couverture

Au lieu de bardeaux d’asphalte, si vous optez pour un changement de matériau, par exemple des tuiles, cela vous coûtera plus cher. Voici les chiffres approximatifs de ce que coûtent les différents matériaux par carré : Bardeaux d’asphalte : Ce matériau de toiture accessible et abordable est facile à installer et exceptionnellement résistant. Leur coût pourrait être de l’ordre de 145 € à 238 € pour le recouvrement du toit et de 190 € à 240 € pour l’arrachage du toit existant. Bardeaux de bois : Les bois de cèdre ou de pin peuvent être coûteux, mais ils durent plus longtemps que les bardeaux d’asphalte. Leur installation pourrait coûter environ 480 à 630 €, sans arracher le toit existant. Toitures métalliques : Les toits métalliques utilisent des matériaux recyclés, sont très durables et résistants aux intempéries. Pour installer une toiture métallique pour votre maison, vous pourriez devoir investir entre 680 € et 892 € pour l’installation d’un revêtement de toiture. Tuiles : Les tuiles sont une autre option, et leur installation nécessite un cadre au-dessus de votre toit. Les tuiles d’ardoise peuvent coûter plus de 630 €, à l’exclusion de l’arrachage du toit. Cependant, pour les climats chauds, vous pouvez opter pour l’argile et le béton, qui peuvent réfléchir le soleil et vous faire économiser de l’argent sur vos factures énergétiques.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide